La série Frontenac: un alliage subtil entre histoire et fiction

Qui : Micheline Bail et Anne-Josée Cameron
Quand : Jeudi 11 août 2022 à 14h30
Où : Château Frontenac, salle Montmagny

Le travail du romancier historique s’avère délicat et exigeant: il doit faire vivre son personnage en dépit de sources peu loquaces qui ne donnent que peu de détails personnels. Il doit aussi trouver le bon dosage entre le vrai et l’imaginaire plausible. Si Frontenac est un personnage controversé, encensé par certains et descendu en flammes par d’autres, il n’en demeure pas moins un parfait héros de roman: par son côté excessif, colérique, fantasque, querelleur, dépensier, cupide à ses heures, habité de rêves de grandeur, frustré et convaincu d’avoir été traité injustement, lettré, cultivé, amant des arts et des lettres, amoureux des femmes, etc. L’auteure Micheline Bail a choisi de naviguer au milieu de ces écueils, tout en montrant les défauts et les qualités du personnage. Dans cet entretien animé par Anne-Josée Cameron, chroniqueuse culturelle à Radio-Canada et férue de littérature, Micheline Bail évoquera donc la manière dont elle a abordé la vie de Frontenac dans son roman historique en deux tomes.

Bachelière en histoire de l’Université de Montréal, Micheline Bail a aussi poursuivi des études en psychologie, en droit social et du travail, de même qu’en sciences de l’éducation. Après avoir travaillé une vingtaine d’années dans le réseau des CLSC, elle se tourne vers l’écriture et publie L’Esclave, son premier roman, en 1999. Désormais retraitée, elle se consacre plus pleinement à l’écriture et est l’auteure de plusieurs livres, surtout des romans historiques, notamment la trilogie Pain noir pain blanc qui dépeint le quotidien d’une famille ouvrière de Québec dans la deuxième moitié du 20e siècle.

Cette activité est présentée grâce au soutien financier
du gouvernement du Québec
et de la Commission de la mémoire franco-québécoise
en collaboration avec Fairmont Le Château Frontenac