L’archéologie et la «restauration» de la Place-Royale de Québec: quel héritage 50 ans plus tard?

Qui : Rachel Archambault
Quand : Jeudi 11 août 2022 à 14h30
Où : Musée de la civilisation, auditorium Hydro-Québec

Désirant mettre de l’avant le passé français (1608-1759) des lieux et freiner la détérioration qui frappe le secteur de la Place-Royale depuis la fin du XIXe siècle, le gouvernement du Québec investit des sommes importantes dans un projet d’envergure : la «restauration» de l’emblématique quartier historique. Teintés d’une vision nationaliste en pleine révolution tranquille, les travaux des années 1960-1980 impliquent une série d’interventions archéologiques. Ces interventions ont laissé en héritage une impressionnante collection d’artefacts, plusieurs thèses et ouvrages de référence, mais également de profondes lacunes sur les contextes des découvertes et la documentation des occupations du XIXe siècle, jugées alors comme étant trop récentes. 50 ans plus tard, quel est le véritable héritage archéologique de Place-Royale? Quelles leçons pouvons-nous tirer des décisions prises alors? Finalement, comment le cas de Place-Royale nous permet-il de nous pencher sur notre relation actuelle avec les sites archéologiques modernes? C’est ce que nous tenterons d’éclaircir lors de cette conférence.

Rachel Archambault est diplômée de l’Université Laval à la maîtrise en archéologie historique et travaille comme gestionnaire de projets et spécialiste en culture matérielle. Ses intérêts de recherche portent sur l’archéologie sociale et contemporaine, l’univers domestique et la vulgarisation et mise en valeur du patrimoine archéologique.