L’Angleterre impériale et les Canadiens, 1763-1841

Qui : Michel Brunet
Quand : Vendredi 12 août 2022 à 13h00
Où : Musée de la civilisation, auditorium Roland-Arpin

1763. L’empire français abandonne, apparemment sans états d’âme, les 70 000 Canadiens à son ennemi héréditaire, l’Angleterre. Aux yeux de celle-ci, les Canadiens pourront être tolérés momentanément dans la mesure où ils seront «utiles» même si, à moyen terme, ils sont voués à disparaître du continent comme société organisée. Les Canadiens refuseront cependant ce scénario d’une mort annoncée. Seuls face à l’empire le plus puissant du monde, ils serviront à celui-ci une improbable leçon de résistance coloniale.

Ancien diplomate québécois fort d’une carrière de 30 années au service du ministère des Relations internationales du Québec, Michel Brunet se consacre désormais pleinement à l’histoire. Sensible à la géopolitique et au comparatisme, il est l’auteur de deux volumes sur l’histoire des Canadiens vu par les empires : La France impériale et la Nouvelle-France. Un regard neuf sur 1759 et L’Angleterre impériale et les Canadiens, 1763-1841, parus aux éditions Pierre Tisseyre respectivement en 2017 et 2021.