La biographie politique de Parizeau et de Rocher: au croisement du journalisme et de l’histoire

Qui : Pierre Duchesne
Quand : Dimanche 14 août 2022 à 11h30
Où : Musée de la civilisation, auditorium Roland-Arpin

Renaudot (1586-1653), à l’origine du premier journal en France, attribuait une plus grande vertu à l’histoire, ce «récit des choses advenues», qu’à l’actualité qui n’était à ses yeux, que «le bruit qui en court». Pour le journaliste, il n’est donc pas commun de se lancer dans une vaste enquête afin de relater l’histoire longue d’un personnage. Écrire sur un individu bien vivant est le propre du journalisme, mais pour relater son passé, il doit emprunter à la démarche historique. Apprendre à manier la subjectivité du biographié, décrypter les silences de sa mémoire, bâtir un récit sans mythifier sa vie, telles sont les tâches que doit affronter le journaliste-biographe. Les cas de Jacques Parizeau et de Guy Rocher en sont de riches exemples.

Pierre Duchesne a été journaliste à la radio et à la télévision de Radio-Canada pendant 25 ans. Il a, entre autre, été correspondant parlementaire à l’Assemblée nationale du Québec (2005 à 2012). Il a été ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la technologie de 2012 à 2014. Auteur des biographies non-autorisées du premier ministre Jacques Parizeau et du sociologue Guy Rocher, il se consacre depuis à l’enseignement universitaire du journalisme.