Trois historiens face au régime seigneurial: questions d’histoire et de mémoire

Qui : Olivier Guimond, Benoît Grenier et Arnaud Montreuil
Quand : Vendredi 12 août 2022 à 14h30
Où : Musée de la civilisation, auditorium Roland-Arpin

Cette table ronde propose trois réflexions autour du régime seigneurial laurentien. Olivier Guimond examinera d’abord la manière dont le référent culturel seigneurial (et féodal) a pu s’insérer dans des réflexions portant sur le changement social au début du 20e siècle. Benoît Grenier, ensuite, proposera le fruit des réflexions issus de son ouvrage à paraître sur la mémoire seigneuriale. Enfin, Arnaud Montreuil proposera, à l’aide d’outils conceptuels tirés de l’historiographie du «médiévalisme», une réflexion autour du concept de «seigneurialisme» défini comme l’usage social du passé seigneurial de la Nouvelle-France et du Québec des XIXe et XXe siècles.

Olivier Guimond est étudiant au doctorat en histoire à l’Université d’Ottawa. Il s’intéresse à l’histoire intellectuelle de la question seigneuriale québécoise au XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Benoît Grenier est professeur d’histoire à l’Université de Sherbrooke. Il est spécialiste d’histoire du Québec préindustriel et plus particulièrement du monde seigneurial, dans ses dimensions sociales, économiques et culturelles.

Arnaud Montreuil est candidat au doctorat à l’Université d’Ottawa et à Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches principales portent sur la reproduction de la cohésion sociale de l’aristocratie laïque européenne au XIIIe siècle. Il s’intéresse depuis 2018 à l’histoire de la Nouvelle-France et du Québec contemporain.