Sally E. Wood (1857-1928): les photographes femmes au tournant du 20e siècle au Québec

Qui : Luce Vallières
Quand : Vendredi 12 août 2022 à 13h00
Où : Musée de la civilisation, auditorium Hydro-Québec

De la division du travail autrefois basé sur le genre au sein des grands studios de photographie en Amérique du Nord à l’évolution de l’acceptabilité sociale de la pratique de la photographie par les femmes à l’époque victorienne, cette conférence portant sur l’analyse du corpus professionnel et personnel de la photographe Sally E. Wood permet de poser un autre regard sur les femmes dans l’espace public et privé au tournant du 20e siècle au Québec. Sally E. Wood possède un studio de photographie à Knowlton de 1897 à 1907 et utilise principalement des négatifs sur plaque de verre pour réaliser ses images. Elle se spécialise en portrait studio mais également en photo de commerces, écoles, maisons et paysages, défaisant ainsi le mythe que les femmes étaient trop faibles pour transporter le matériel requis afin de réaliser des photographies au début de l’histoire du médium. L’étude de ses portraits de femmes réalisés en extérieur montre à la fois sa volonté d’explorer le monde en tant qu’artiste et de partager une image de la femme plus nuancée que les clichés de son époque.

Luce Vallières est bachelière ès arts de l’Université de Montréal, conceptrice et animatrice du balado «Matrimoine Oui!» et fondatrice de la Fondation Matrimoine, dont l’objectif est de contribuer à la reconnaissance pérenne de l’héritage culturel issu des femmes. Elle s’intéresse à l’histoire de l’art des femmes au Québec et au Canada, en lien avec l’évolution du statut de la femme et des mouvements féministes.

Ce projet a été créé grâce au soutien de
l’Entente de développement culturel
entre le ministère de la Culture et des Communications
et la Ville de Québec.